John Frusciante est une énigme. Navigant en permanence entre sphère mainstream (il a été le principal guitariste des Red Hot Chili Peppers) et expérimentations souvent géniales (ses disques solos, la B.O. du film The Brown Bunny de Vincent Gallo) ou un peu anecdotiques (ses morceaux house, ses productions rap), il reste difficile à mettre dans une case. 

John Frusciante - Forever Away

Au milieu des années 90, Frusciante a entamé  une carrière solo dans un registre de songwriting pété au psychotropes, qui en font un des ténors du freak folk américain. Le label Superior Viaduct a la bonne idée de rééditer ces jours ci Niandra LaDes & Usually Just A T-Shirt, son premier ouvrage solo, sorti par Frusciante en pleine période d'addiction à l'héroïne. Enregistré pendant et après les sessions de "Blood Sugar Sex Magik", qui fit des Red Hot Chili Peppers un groupe au succès immense, Frusciante semble lui même ne pas vraiment se rappeler de ses trois années de déchéance totale. durant lesquelles il se cloîtra dans sa maison de Hollywood, accueillant de temps en temps quelques invités dont River Phoenix (qui prit son élan avant de s'écrouler sur un trottoir devant le Viper Room) ou Johnny Depp, qui documenta son impressionnant état de zombie dans ce qui reste un des films les  plus effrayants sur l'addiction. 

John Frusciante Vpro (1994) Documentary

50:13

John Frusciante - Height Down feat River Phoenix

Et la musique ? Si on ressent dans ces vocalises de coyote égaré l'influence des produits qu'il s'injectait à un rythme industriel dans les veines, son jeu de guitare et de piano porte la marque d'une approche musicale entre virtuosité et indomptabilité, évoquant un Jimi Hendrix aux commandes de Sun City Girls qui chanterait comme Sly en montée de crack (si si). Il est amusant d'ailleurs de retrouver par endroit ce jeu de guitare qui fit le succès des plus gros singles des Red Hot. 


Le disque est la réunion de 2 albums: "Niandra LaDes", des morceaux enregistrés sur 4 pistes parallèlement à l'élaboration de "Blood Sugar Sex Magik" et "Just A T-Shirt", collection beaucoup plus expérimentale produite sur les collines d'Hollywood peu avant que sa maison ne brûle et que John trouve le chemin de la sobriété, de Bouddha puis du retour au bercail (où il lui fallut bien enlever de nouveau son t-shirt)

En laissant tomber l'héro, Frusciante ne perdit pas l'inspiration, loin de là et sortit To Record Only Water For Ten Days en 2001, album qui marqua toute une génération de folkeux, en particulier dans l'hexagone, d'Herman Düne au plus récent premier effort de Marietta.

John Frusciante - To Record Only Water For Ten Days [Bonus Track Version]

Niandra LaDes & Just A T Shirt de John Frusciante est réédité par Superior Viaduct mais déjà sold out. Bonne chance sur Discogs.