On connaît Présences Electronique, le festival organisé par l'INA GRM en partenariat avec la Maison de la Radio. Nouveauté à partir de cette année, l'INA organise un second événement : INASOUND.


Lancé sous l'égide de Jean-Michel Jarre, INASOUND déborde du cadre des festivals techno "classiques" pour donner une vision à 360° des musiques électroniques. L'idée : créer le temps d'un week-end un village éphémère dédié aux cultures électroniques en plein coeur de Paris. En plus des sets des artistes invités, on pourra assister à des masterclasses, participer à des ateliers d'initiation aux musiques électroniques, ou se familiariser avec le travail du Groupe de Recherches Musicales (GRM), fondé par Pierre Schaeffer en 1956.


Le festival se tiendra au Palais Brongniart, la programmation sera dévoilée en intégralité à la rentrée prochaine, on fait le point sur les 5 noms déjà annoncés. 


Le hacker techno NSDOS, passé de la techno de ses débuts aux côtés de ClekClekBoom à une approche plus déconstruite de sa musique, gorgée de field-recordings et d'expérimentations.

JB Dunckel, ex-moitié de Air qui officie désormais en solo, viendra jouer son album de pop augmentée paru cet hiver, H+ 

Matt Black, fondateur de Ninja Tune, figure légendaire de la scène dance britannique et moitié de ColdCut, pour un set qui s'annonce comme une leçon d'histoire de 30 années de musiques électroniques. 

A noter également, la présence du producteur deep-house parisien CätCät et la DJ et productrice Sara Zinger, repérée aux côtés de l'équipe Barbi(e)turix . 

INASOUND se tiendra les 8 et 9 décembre au Palais Brongniart, toutes les infos sont sur la page du festival